Côte Rôtie

Sur la rive droite du Rhône, au sud de Vienne, Côte Rotie est le plus ancien des vignobles des Côtes du Rhône.

On le subdivise parfois en Côte Blonde et Côte Brune pour se remémorer qu'un certain Sire de Maugiron partagea jadis ses terres entre ses deux filles aux chevelures blondes et brunes.

Grenat de robe, tanique, long en bouche, développe de riches bouquets de violette, de franboise, de truffe et de résine. Production moyenne : 7 500 hl

Château-Grillet

A 3 km au sud de Condrieu, sur le département de la Loire Vin rare, une des plus petites A.O.C. de France (3 hectares). Site classé.

Un seul propriétaire ! Le Château Grillet est un vin très connu, mais il est rare d'en trouver. C'est une des plus petites A.O.C. de France (3 hectares), située dans le département de la Loire.

Le vignoble appartient à un seul propriétaire : la famille Neyret-Gachet qui soigne jalousement ce vin rarissime. Production moyenne : 80 hl

Cornas

Comme Côte-Rôtie Cornas est la seule AOC strictement rouge des Côte du Rhône septentrionales.

Cornas n'utilise qu'un seul cépage : la Syrah, c'est le vin le plus ample et le plus corsé des vins des Côtes du Rhône septentrionales.

Il lui faut un minimum de trois à six ans, selon les annéees, pour laisser transparaître toutes ses qualités sous sa robe grenat foncée, presque noire. Production moyenne : 3 000 hl

Hermitage

La légende dit que c'est un ermite qui donna son nom à l'appellation. Rentré de la terrible croisade contre les Albigeois au XIIIème siècle, le chevalier Gaspard de Sterimberg, lassé et repentant, vint s'installer sur ce coteau qui domine le Rhône. Il éleva une chapelle où il se retira et se mit à cultiver de la vigne.

L'Hermitage rouge de couleur rubis foncé, est long en bouche, tannique et d'une intense richesse de bouquet.

L'Hermitage blanc est un vin de grande finesse, souple et gras, peu acide et qui libère des arôme de fleurs des prés et de foin coupé. Production moyenne : 4 000 hl

Condrieu

Les connaisseurs considèrent Condrieu comme un vin blanc exceptionnel et rare qu'il convient d'apprécier à sa juste valeur.

Condrieu a failli disparaître, une poignée d'amoureux du Viognier, l'unique cépage de l'appellation, ont cependant réussi à sauver ce superbe vignoble.

Gras mais sec, riche en alcool et souple, doré, rond en bouche, exhalte des arômes mêlés de fruits exotique, d'amande, de poire, d'abricot, de violette, d'épice, et même de tabac mielleux. Production moyenne : 2 000 hl

St-Joseph

Face aux coteaux de l'hermitage, le vignoble de Saint-Joseph est le plus important de la rive droite du Rhône.

L'aire d'appellation s'étend sur 50 km. Elle se compose de 23 communes dans l'Ardèche et 3 dans la Loire.

Les vins rouges de Saint-Joseph sont de robe rubis, plutôt légers et tendres, assez peu tanniques. Production moyenne : 25 000 hl

St-Peray

Saint-Peray a la particularité de produire un vin blanc tranquille et un vin effervescent élaboré selon la méthode Champenoise.

Le Saint-Péray vin tranquille a une robe d'or pâle, un nez de fleurs. Sa silhouette est vive et légère. Le Saint-Peray effervescent a une robe jaune, un bouquet très floral.

La bouche est vive, légère et rafraîchissante. Production moyenne : 2 500 hl

Crozes-Hermitage

Un vignoble qui s'est développé récemment. Cousin de l'Hermitage, ses vins développent certaines similitudes avec cette appellation.

C'est le plus important des Côtes du Rhône septentrionales. Les vins rouges sont moyennement puissants, assez clairs de robe, qui fleurent les fruits d'été et montrent un goût de terroir marqué.

Les blancs sont secs, bouquetés avec parfois une agréable saveur de noisette. Production moyenne : 50 000 hl

zone géographique des vins